Formations Pour Le Projet « Act For The Disappeared »

Published 19 décembre 2011

Photos

Formation au local de JANA
Formation dans les locaux du CEMAM

Le Samedi 10 Décembre s’est tenu au local de JANA, une ONG culturelle palestinienne basée prés du rond point Cola, un workshop de formation concernant l’histoire orale, et les méthodes pour conduire un entretien, animé par Liliane Kfoury, Marie Claude Souaid, Lynn Maalouf et Raphaël Paul Koupaly. Les Jeunes palestiniens présents au workshop venaient des camps palestiniens de Tripoli, Saïda, Sour et Beyrouth. Ce workshop permettra aux jeunes palestiniens d’effectuer des entretiens concernant les disparus et la vie quotidienne dans les camps pendant la période de la guerre 1975-1990 avec leur concitoyens  dans le cadre du projet   « Act For The Disappeared ». L’atmosphère était assez décontractée et les jeunes se sont avérés très motivés a entreprendre ce projet de mémoire orale, surtout que la plupart ne connait rien de la période concernée par celui-ci.

Un second workshop concernant ce même projet s’est tenu au locaux du CEMAM le Samedi 17 Décembre,  adressé cette fois à des étudiants de l’AUB, NDU et USJ, intéressés  a effectuer un travail de collecte de mémoires orales auprès des familles de personnes disparues pendant la période 1975-1990. Les étudiants ont montré beaucoup d’enthousiasme à effectuer ce travail et notèrent l’importance d’une telle démarche pour mettre en avant cette question épineuse qui est celle du sort des disparus au Liban et pousser les gens à y penser et agir.

Le projet   « Act For The Disappeared » est le fruit de la collaboration entre ICTJ,  Act For The Disappeared et les deux  centres de recherche UIRM-CEMAM et UMAM D&R ainsi que JANA. Il est la seconde phase du projet  « Dialogue Intergénérationnel » débuté en 2010 avec des élèves du secondaire issus de plusieurs écoles officielles et privées, concernant la vie quotidienne pendant la guerre  1975-1990. Ce travail mènera in fine à la création du site web   « Badna Naaref » et à l’établissement d’une base de données qui englobera plus que 110 témoignages de personnes qui ont vécu cette période.

Print Friendly

UIR Mémoire

Copyright © UIR Mémoire.