Mission et objectifs


Mission

Promouvoir la recherche sur les questions relatives à la mémoire dans ses dimensions historiques et sociales, individuelles et collectives, personnelles et nationales.

Initier de nouvelles thématiques à l’ordre du jour des intérêts locaux, nationaux,  régionaux et internationaux.

Développer la formation de jeunes chercheurs et leur assurer des stages de perfectionnement avec les partenaires et recevoir des étudiants étrangers dans le même objectif.

 


 

Objectifs

Centraliser les différents travaux traitant les questions de mémoire afin d’assurer une coordination avec les facultés et les institutions susceptibles  d’être impliqués par les recherches entreprises.

Réfléchir et  travailler sur la perception de l’espace communautaire et de ses frontières par l’étude des  limites et de la forme de l’espace communautaire (géographiques, linguistiques, religieuses, culturelles, politiques, …) ; de la perméabilité, de la mobilité et de la pérennité de ces frontières ; des mécanismes comportementaux générés par la présence d’autres groupes différents (religieux, sociaux ou culturels) et des possibilités d’ouverture des frontières à ces groupes.

Dynamiser la recherche centrée sur les mémoires, les mythes et la patrimonialisation des espaces publics urbains de la Méditerranée et engendrant une nouvelle approche des multiples enjeux sociaux et culturels dont ils sont porteurs.

Dégager, à partir d’entretiens réalisés avec des personnes issues de milieux géographiques, sociaux et culturels variés, les diverses perceptions et souvenirs que chacune a de l’espace et du temps dans lequel elle se situe – que ces perceptions ou souvenirs concernent la dimension géographique, sociale, économique, religieuse ou culturelle – ainsi que la manière dont elle franchit les frontières de ces espaces.

Assurer une formation approfondie aux jeunes chercheurs dans les domaines du patrimoine et de la société à travers des séminaires et en les faisant participer aux travaux des partenaires.

Constituer une base de données sous forme d’archives orales et écrites, visuelles et audio-visuelles du Sud de la Méditerranée  mise à la disposition des chercheurs de différentes disciplines des sciences humaines : ethnologues, sociologues,  psychologues, historiens, … Elle servira de plus comme outil de travail et de réflexion dans le cadre d’applications pratiques pour la formation universitaire.

Coopérer à une meilleure mise en valeur patrimoniale de la Méditerranée par le développement de la « Mémoire Vivante ».

Mettre en place entre les partenaires une structure d’échanges continus et réguliers des résultats de leurs recherches, de leurs méthodes d’investigation et des outils utilisés dans leurs études.

Diffuser dans la mesure du possible les résultats auprès des instances locales et régionales responsables et concernées pour contribuer ainsi au développement durable des villes méditerranéennes sur site Internet et sur support  papier.

Contribuer dans la mesure du possible à la construction d’une société civile originale, capable d’assurer un passé de différences et de conflits pour s’inscrire dans un espace commun fondé sur la diversité et la reconnaissance de l’autre.

 

Print Friendly

UIR Mémoire

Copyright © UIR Mémoire.