S’orienter – Circulations et ancrages en Méditerranée orientale : Migrants et cultures urbaines

Résumé 

Identifier les nouvelles problématiques afférentes aux mobilités, à leurs amplitudes, leurs temporalités et analyser leurs effets sociologiques et anthropologiques au Proche-Orient et en Égypte. Il s’agit de réinterroger les circulations contemporaines à l’échelle proche-orientale en explorant les formes d’ancrages et de passages des différentes frontières (territoriales, sociales et culturelles) qui donnent sens aux pratiques, aux parcours et contribuent à modifier les définitions de soi et d’autrui sur les scènes urbaines. Il s’agit donc de documenter la mobilité, y compris quand elle est constituée en objet culturelle, et de voir en quoi le déplacement crée du sens et modifie les référencements (i. e. les différents repères par lesquels les personnes s’orientent dans le cours de leur quotidien et investissent de significations leur situation).

Coordination

Liliane Kfoury

Partenaires

Unité de Recherche Migrations et sociétés (URMIS) Université de ParisVII, Université de Nice Sophia-Antipolis.

Print Friendly

UIR Mémoire

Copyright © UIR Mémoire.