Les espaces publics Batnéens : une photographie de temps – Samira BOUBAKOUR et Amina MEZIANI – Algérie

Les villes s’organisent autour de l’espace public (rues, avenues, boulevards, place, etc.) en ce sens qu’il  est le levier participatif du devenir collectif de la société.  Etant des lieux qui canalisent l’énergie de la société et contrôlent le lien social, le hammam et le café maure, au même titre que la mosquée et le souk, s’immiscent dans l’espace public en y imposant leur propre lieu : « Dans le quotidien, le local, c’est le lieu où on vit, où on se reconnait et où on  est reconnu, une évidence, le village et son terroir, le douar et ses pacquages, le quartier avec ses bâtis et ses espaces d’échanges ou de confrontation ». (CHAULET, 2002 : 15)

Consulter l’article en Pdf  Les espaces publics Batnéens : une photographie de temps

ou le Power Point Les espaces publics Batnéens

Print Friendly

UIR Mémoire

Copyright © UIR Mémoire.